Besoin d’écrire aujourd’hui…

Et voilà, je me lance. Je crée un blog sur mon expérience dans le monde de Warcraft en ligne. c’est des choses qui arrivent même aux meilleurs d’entre nous…

Cela vient sans doute du fait que j’ai besoin de raconter ce que je fais, de partager mon expérience. Mais aujourd’hui, j’ai un coup de blues. Une vraie gueule de bois. Il s’est passé beaucoup de choses en quelques semaines.

Hier, j’ai quitté la guilde que j’avais fondée avec mes amis des premiers raids, des premiers wipes, des premières victoires. Chacun est parti de son côté avec la promesse de rester en contact, de jouer ensemble de temps en temps. J’y crois pas tellement, nos calendriers de raid risquent d’être assez incompatibles maintenant.

J’ai un gros vide à combler. Plus de forum de guilde à gérer, plus de raid à organiser, plus de prise de tête non plus. Mais des amis dispersés et un goût amer dans la bouche pour n’avoir pas réussi à avancer avec notre guilde. Il ne servirait à rien de blâmer qui que ce soit, l’échec de la guilde vient de plein de petites choses insignifiantes qui ont créé une grosse masse informe et autodestructrice.

Hier, j’ai fait mon dernier raid avec mon tabard Délire Boréal. J’ai raidé avec mes futurs guildoux. Comme presque chaque soir depuis une semaine. J’ai fini de vider la banque de guilde et d’envoyer tout ce fatras à tous les ex-guildoux. Un drôle de cadeau d’adieu.

Certain guildoux étaient encore là, à la fin de la soirée. Askarhi était encore là, tentant de réaliser ce qui s’était passé en trois jours. Notre cher palatank se sentait abandonné, avec la décision de Tati de quitter Wow. Et de le faire si vite et si définitivement… Il ira rejoindre d’autres guildoux dans une autre guilde, pas la même que moi. Il a choisi et le choix était difficile, lui qui nous apprécie tous autant les uns que les autres.

Hier, j’ai été guildée par Sherydan. Un drôle de moment. Au milieu de la foire qu’est la banque de Dalaran,  Nefernet s’est agenouillée, de grosse larmes roulaient sur ses joues. Sherydan l’a vue sans guilde, Sherydan l’a invitée chez <les anciens> avec entousiasme, Nefernet a accepté.

Guildée chez les anciens...

Guildée chez les anciens...

Après les première paroles de bienvenue. Nefernet s’est tue. Elle a observé, écouté. C’est tellement étrange un canal de guilde où je ne connais pas chacune des personnes qui va et vient. Et ces voix encore inconnues sur TS.

Et là, gros coup de blues… Trop émue pour parler sur TS ou n’importe où, j’ai laissé passer le temps. Je suis allée me coucher. Ça passera. Ça ira mieux bientôt.

Et puis passer de chef de guilde à simple recrue, ça fait un peu bizarre. C’est aussi nettement moins usant, le poids des responsabilité est tellement plus léger !

Une chose est sûre. On est à l’aise avec ces joueurs, Ron et moi. On se sent vraiment accueillis. Leurs raids sont agréables, pas de complications inutiles, pas de bavardages. Je ferai des efforts, je ferai de mon mieux pour m’intégrer à cette nouvelle guilde. Lorsque ma bonne humeur sera revenue, ce sera bien…

Une Réponse to “Besoin d’écrire aujourd’hui…”

  1. I haven’t had so much fun raiding for a long time « Krasus Kronicles Says:

    […] guild and joined <Joker>, where our friends from <les anciens> are now, especially Sherydan. Their guild have been struck hard by Aion too. They were doing very well, getting access to […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :